Une question de confiance

By 3. janvier, 2020 janvier 9th, 2020 No Comments
Industrie du meuble

Auteur: Susanna Köberle

A mi-chemin entre tradition et innovation, la fabrication artisanale du meuble en Suisse s’illustre par une finition de premier ordre, une grande inventivité dans l’emploi des matériaux, la longévité de ses produits et un fort potentiel de personnalisation.


L’artisanat est certes synonyme de tradition et d’histoire mais il peut être aussi source d’innovation, même si une telle affirmation peut paraître contradictoire à l’ère de la production de masse. Un regard sur la situation actuelle en Suisse nous révèle les opportunités et les difficultés qui se présentent aux produits de fabrication artisanale. Il est vrai que les réalités de ce secteur sont façonnées par des processus de production et des débouchés spécifiques.

La majorité des fabricants suisses de mobilier se compose de petites entreprises comptant moins de 20 salariés. Quelques-unes d’entre elles ne proposent pas leur propre gamme de produits, mais fabriquent pour le compte de marques de distribution. La plupart des fabricants se spécialisent dans un certain type de mobilier et disposent d’un savoir-faire artisanal très étendu dans le travail des matériaux. Historiquement parlant, la Suisse est un pays à forte tradition artisanale: était considéré quiconque était artisan de son état. La révolution industrielle et le passage à la fabrication mécanique qui en a résulté ont entraîné, entre autres, une dévalorisation de l’artisanat aux yeux du public.

Travail du cuir. Photo: de Sede

Aujourd’hui, le désir de décélération et d’individualité vient contrebalancer cette tendance. Cependant, malgré un renouveau souvent invoqué, les métiers artisanaux peinent à attirer les jeunes talents dans notre pays. Cela complique la situation des petites et moyennes entreprises suisses car la qualité de leurs produits repose sur un savoir-faire spécialisé et la transmission de celui-ci. De plus, la fabrication artisanale demande beaucoup de temps, ce qui se reflète dans le prix de ses produits. Produire en petites séries se traduit en outre par des coûts de fabrication plus élevés.

Bien que le label «Made in Switzerland» soit universellement reconnu, les ventes des fabricants suisses de mobilier ne dépassent généralement guère les limites régionales, voire nationales, dans certains cas. Seuls quelques grands fabricants exportent leurs produits à l’étranger. Malgré ce contexte peu favorable, certains fabricants de meubles suisses ont réussi à relever les défis croissants que leur pose le marché et à saisir la production artisanale comme une opportunité où la création de produits de niche à forte identité s’avère être un atout.

Contrôle final. Photo: horgenglarus

La proposition de vente unique de nombreux meubles fabriqués de manière artisanale repose sur une qualité d’exécution supérieure ou sur la créativité dans le travail des matériaux. Il en résulte des produits dotés d’un charme exceptionnel et d’une qualité élevée. Parmi les fabricants suisses de renom qui se sont forgés une réputation internationale grâce à leurs produits haut de gamme, figure la fabrique de meubles en bois courbé horgenglarus et les fabricants de meubles rembourrés tels que De Sede, Artanova et Intertime. Girsberger, Willisau Suisse et Seetal Suisse, par exemple, concentrent leur activité sur un matériau naturel, le bois massif, et le travail précis qu’il exige.

Zone non robotisée. Photo: horgenglarus

Outre le langage moderne et intemporel de leur design, la longévité et, par là même, la durabilité, est un autre atout qui témoigne la qualité de ces produits. Nombreuses sont les fabriques de meubles typiquement suisses qui sont dirigées par la même famille depuis plusieurs générations. La succession des générations à la tête de ces établissements est toujours synonyme d’une nouvelle impulsion et d’une continuité assurée. C’est justement dans les petites et moyennes entreprises qu’il est plus facile d’améliorer continuellement les processus de fabrication tout en maintenant une qualité constante: les grands établissements ont généralement tendance à être moins agiles.

L’offre de produits sur mesure en termes de taille, de choix de matériaux, de couleur ou de finition de surface est un argument de vente supplémentaire qui joue en faveur des meubles fabriqués en Suisse. Les clients peuvent y apporter leur propre touche, leur propre originalité, ce qui va personnaliser leur rapport au meuble. Le surcoût qui en découle se justifie par la valeur ajoutée émotionnelle et sensuelle qui émane d’un produit artisanal. À cet égard, les produits de masse sans âme ne soutiennent pas la comparaison.

Il existe une autre force qui fait de l’artisanat un secteur d’avenir: l’intelligence de nos mains est souvent le moteur de l’innovation. Lorsque un projet paraît irréalisable à la machine, ce n’est parfois qu’en expérimentant à la main que l’on trouve une solution à des questions techniques complexes ou à des exigences particulières concernant les matériaux.

Ce qui fait le potentiel de l’artisanat, c’est l’alliance des valeurs transmises et de la souplesse dans les processus. Grâce à ces qualités, l’artisanat du meuble apporte une contribution précieuse à la diversité culturelle et économique du design suisse.

Photo: horgenglarus

Newsletter