Tout sauf superficiel

By 7. avril, 2021 août 10th, 2021 No Comments
Industrie du meubleMöbelschweizNégoce du meubleTendance

Notre monde gagne tous les jours en complexité et la liste des défis ne cesse de s’allonger. Tant mieux si nous sommes à la fois entourés d’esprits brillants et d’idées innovantes, mais aussi de matériaux intelligents qui nous facilitent un tant soit peu la vie.

Doués par nature: les meubles en bois massif sont des champions toutes catégories … surtout si le bois dont ils sont faits provient directement de la région ! © Girsberger

Tandis que les pionniers du design du XXe siècle revisitaient ce terme au travers d’expériences audacieuses sur les matériaux, « l’étoffe » de nos rêves d’intérieurs doit aujourd’hui répondre à des attentes plus diverses que la stabilité et l’esthétique. Crise climatique, raréfaction des ressources, inégalités sociales, pollution et, non des moindres, pandémie: malheureusement, notre regard sur l’avenir n’est plus aussi empreint de légèreté et d’exotisme qu’au cours des décennies passées.

Repenser et réfléchir ensemble, telle est la devise du moment. Non seulement pour nous, mais aussi pour les matériaux qui, véritablement, animent notre quotidien. Heureusement, nombre sont les matières qui, de par leur nature, nous dépassent de plusieurs longueurs tant elles regorgent de propriétés super-héroïques et d’innovations fascinantes. Un regard sur le microcosme de nos meubles.

Le plus sage est celui qui sait céder: Le cintrage du bois, c’est l’affaire de horgenglarus, le plus ancien fabricant suisse de chaises et de tables. Avec la bonne méthode, on peut même cintrer des bandes de bois lourdes et volumineuses. © Horgenglarus

La santé n’est pas un sujet qui vient seulement de faire son entrée dans nos univers de vie et de travail depuis la crise du coronavirus. Il est certain que la réflexion sur un mode de vie plus conscient ne se limite pas au marché bio ou au retour de jogging, mais elle influe également sur nos espaces de vie. En effet, à quoi sert d’avoir tous ces légumes non contaminés au beau milieu d’un air pollué par les émissions?

Les polluants aiment se cacher dans les revêtements, les adhésifs et les peintures. Fatigue, maux de tête et allergies en sont les premiers effets à ne pas négliger. La meilleure solution sans solvants est de faire appel à des matières naturelles qui sont non seulement bénéfiques à notre bien-être, mais aussi à l’environnement. Du moins lorsqu’elles proviennent de sources durables.

Travail artisanal et responsable: le fabricant de sièges Girsberger fait également la part belle aux matériaux de haute qualité traités dans le respect de l’environnement et de la santé. © Girsberger

C’est donc vers les meubles en bois massif que l’on se tourne en premier. Issus de la sylviculture écoresponsable et correctement traités, ils répondent à toutes les qualités requises, de l’esthétique intemporelle et de la durabilité robuste à l’effet antibactérien, et, à ce titre, conviennent en particulier aux personnes allergiques. Pour remplacer les surfaces huilées ou cirées, il existe, par exemple, le linoléum, qui se prête bien à un revêtement non polluant et dont l’attractivité est liée à l’atmosphère chaleureuse qu’il dégage et à son toucher agréable et doux. Il séduit en outre par ses qualités anti-poussières et sa capacité à se régénérer grâce à ses propriétés antistatiques.

Robustesse, finesse et souplesse: les matériaux Loden et cuir du fabricant de sièges de Sede sont de véritables multi-talents qui savent à la fois réchauffer et rafraîchir tout en se montrant particulièrement résistants et peu salissants. © de Sede

Dans les meubles rembourrés, la durabilité et la santé vont également souvent de pair. Les revêtements fabriqués à partir de matières premières naturellement renouvelables telles que la laine sont à la fois respirants et anti-salissure, mais aussi particulièrement résistants et ignifuges. Outre les revêtements textiles et le cuir, certains fabricants de sièges font désormais appel à des matériaux qui ont fait leurs preuves dans d’autres domaines tels que le silicone, par exemple, qui ne nécessite ni PVC ni additifs chimiques. En tant que matériau high-tech durable issu de la technologie médicale et de l’industrie alimentaire, le revêtement en silicone est non seulement ignifuge et antitaches, mais également antibactérien et résistant à l’alcool car hypoallergénique.

Si l’hygiène a toujours occupé une grande place dans les établissements publics, les hôpitaux, les maisons de retraite ainsi que les hôtels et les restaurants, c’est une notion qui a indéniablement atteint une nouvelle dimension depuis la crise du COVID-19. Certes, la facilité de nettoyage et de désinfection continue d’être un atout important, mais le mot magique encore plus « vendeur » aujourd’hui en matière de revêtement de surface est « antimicrobien ».

Une attente détendue: le banc en aluminium Ery de Dietiker convient aussi bien à un usage intérieur qu’extérieur, il est surtout ininflammable et par conséquent idéal pour meubler les espaces publics, les zones d’attente et les musées. © Dietiker

C’est en particulier dans les zones sensibles qu’il est judicieux d’utiliser des matériaux capables de réduire la propagation d’agents pathogènes résistants voire, dans le meilleur des cas, de l’empêcher. Si, jusqu’à présent, les revêtements disponibles sur le marché des matériaux dérivés du bois étaient surtout antibactériens, il existe désormais des matières antimicrobiennes qui défient avec succès virus, bactéries et autres champignons. Et cela sans produits chimiques, car les additifs tels que l’argent ou le zinc ont non seulement des effets durables, mais aussi nettement physiques.

Que ce soit au bureau, dans les établissements de santé ou à la maison, les meubles hygiéniques fabriqués à partir de matières innovantes et naturelles gagnent partout du terrain. Seuls les virus et compagnie n’y ont plus droit de cité tandis que la dimension bien-être demeure, elle, bel et bien. Parce qu’à long terme, une esthétique stérile en acier inoxydable est tout sauf bonne pour le mental.

Pour un espace de vie sain et naturel: outre l’esthétique vivante du bois, le fabricant de meubles Sitzplatz fait appel au linoléum naturel, véritable matériau miracle, pour revêtir la façade de son buffet Insieme. © Insieme

Quiconque souhaite alléger sa conscience écologique et limiter ses préoccupations sanitaires dispose aujourd’hui d’un large éventail d’options répondant à tous les goûts et besoins. La liste des propriétés utiles en la matière est loin d’être exhaustive. Même les meubles en plastique sont désormais disponibles en version biosourcée ou recyclée et offrent de nombreux avantages.

Ceux et celles qui, devant un tel choix de matériaux, s’interrogent également sur leur mobilier ne devraient pas oublier la fabrication de meubles proposée dans leur région, un facteur qui n’a pas seulement un effet positif sur leur propre karma. Cela tombe bien: les partenaires de möbelschweiz font également preuve d’innovation dans les matériaux de haute qualité qu’ils sélectionnent.

Texte: Julia Hauch

Newsletter