Profil : Willisau

By 29. avril, 2021 No Comments
Industrie du meubleEntrepriseTendance

Forte d’une tradition qui remonte à 1928, la fabrique de meubles WILLISAU SWITZERLAND est synonyme de tables et de chaises faits avec passion: des meubles fonctionnels au caractère inimitable, fabriqués dans des matériaux nobles et intemporels, tout en finesse et en perfection. Nous nous sommes entretenus avec son directeur général Patrick Brunner sur le design suisse, l’expertise de son entreprise et l’avenir du télétravail et du bureau à domicile.

Que signifie le design suisse pour vous?

Le design suisse a une longue histoire, ce qui signifie que la conception, l’ébauche et la création d’un objet sortent de la «plume» d’un ou d’une Suisse. Personnellement, j’y vois un lien fort avec la Suisse en tant que lieu de travail, une bonne qualité et, en particulier, une grande exigence en ce qui concerne la forme et la couleur de l’objet ainsi que l’attention qui y portée au moindre détail. Tout est en harmonie, tout est étudié et résolument coordonné.

Quels sont les domaines d’expertise qui vous caractérisent? 

Nous avons une passion pour la fabrication artisanale de tables et de chaises pour espaces intérieurs et extérieurs, au design et à la qualité exceptionnels où la part belle est faite à l’innovation, la variété, la fonction et la technique.

Le passage brutal au télétravail est-il une chance ou un défi pour votre entreprise, économiquement parlant?

La pandémie de Covid-19 a bouleversé notre vie professionnelle. Au lieu de la routine quotidienne du bureau et des déplacements domicile-travail, nombre d’entre nous, comme d’ailleurs une partie de mon personnel, travaillent désormais en permanence à la maison. Les avantages et les inconvénients sont évidents, mais on est maintenant d’accord sur le fait que le télétravail et le bureau à domicile ne sont pas prêts de disparaître. Rien que pour cela, nous y voyons une chance.

Cependant, je mentirais si je taisais le fait que le télétravail nous pose également des défis en tant qu’entreprise et nous oblige à maîtriser quotidiennement – parfois plus, parfois moins – une situation qui reste extrême. Je pense que l’avenir du travail de bureau sera hybride. On ne travaillera donc plus quasi exclusivement au bureau comme avant la Covid, pas plus qu’on ne restera presque tout le temps à la maison comme pendant la pandémie.

Newsletter